CSN - SPB du CISSS de la Gaspésie

Importante victoire pour la prévention

Nous sommes heureux de vous partager l’importante victoire obtenue par la FSSS-CSN dans un dossier au Tribunal Administratif du Travail (TAT), portant notamment sur l’application du principe de précaution.

« Il s’agit d’un gain majeur ! Jusqu’à maintenant, les employeurs et la CNESST refusaient d’appliquer le principe de précaution et de fournir les équipements de protection appropriés aux salarié-es », souligne Judith Huot, Vice-Présidente de la FSSS-CSN.

Les principales conclusions de la décision sont les suivantes :

-L’employeur doit fournir à tous les travailleurs intervenant en zone tiède ou en zone chaude auprès d’un résident suspecté ou atteint de la COVID-19 un appareil de protection respiratoire de type N95,

-L’employeur a l’obligation de dispenser un test d’ajustement (Fit-Test) à tous les travailleurs devant porter un APR de type N95;

-L’employeur doit respecter ses obligations en matière de santé et sécurité du travail en créant des zones chaudes et tièdes et en créant des équipes dédiées aux zones chaudes et aux zones tièdes;

Donc comme la FSSS-CSN le demandait, le juge ordonne l’application du principe de précaution.

Nous espérons que les employeurs et la CNESST vont prendre acte de cette décision et qu’elle sera appliquée partout où la situation l’exige.

« Le TAT nous donne raison sur l’importance d’appliquer le principe de précaution, depuis le début de la pandémie c’est ce que nous demandons. On ne peut pas prendre de raccourcis quand il s’agit de la santé et de la sécurité des personnes qui œuvrent au front » se réjouit Jeff Begley, Président de la FSSS-CSN

Pour celles et ceux qui souhaiteraient lire la décision, cliquez ici.